Deux ans et l'eternite

  • Ker
  • 2019
  • 212
  • BE
  • Udgave er ikke defineret
  • 9782875862594
0

Fait divers tragique qui a bouscule les certitudes de tout un pays, retour sur l'affaire Mawda.Mai8. Sur une autoroute belge, une course-poursuite s'engage entre un fourgon charge de migrants et une escouade de policiers. Dans le feu de l'action, un des poursuivants tire sur la camionnette. La balle perce la tole et provoque la mort d'une fillette, dans les bras de ses parents.C'est l'histoire de Mawda. C'est une histoire d'amour impossible. Une histoire de guerre. Une histoire de souffrance et de contradictions. Une histoire ou puiser la force de batir un monde plus juste et plus humain.D'abord roman choral a travers les yeux de chacun des acteurs de l'histoire, le livre se poursuit par une contre-enquete journalistique a propos de l'affaire Mawda. Car les faits decrits dans ce livre se sont reellement deroules, aussi revoltant que cela puisse paraitre, en Europe occidentale, au XXIesiecle...Entre roman et enquete journalistique, Deux ans et l'eternite revient sur l'affaire Mawda et decrypte les derives d'une societe deshumanisee.EXTRAITMon histoire commence au Kurdistan. Je n'y suis jamais allee. Kurdistan, Syrie, Afghanistan, Erythree, Somalie... je n'aurais jamais imagine qu'il y avait tant de pays. Tant de pays que l'on veut fuir. Angleterre, Angleterre, Angleterre ; si peu de pays ou on reve d'arriver. Est-ce que vous croyez qu'il y a quelqu'un, la-haut, qui decide : toi, tu vas naitre la, et toi, ici ? Toi, tu vas devoir apprendre a courir tres vite, et toi a barricader ta porte ? Et il les fait comment, ses choix ? Sur notre tete ? Mais on n'est meme pas encore nes...Moi, je ne peux pas croire qu'on choisit. Ni nous, ni personne. C'est le hasard. Ou alors c'est l'injustice. Une accumulation d'injustices, d'erreurs petites et grandes. Des injustices en uniforme, des erreurs en costume trois-pieces. Des ministres qui bombent le torse, des fous qui jettent des bombes. Parfois, ce sont les memes. Sauf que les ministres ne se salissent pas les mains, ils engagent les fous pour faire le job. Un drole de mot, ca : job. Job, job. Dans la Bible et le Coran, on raconte l'histoire de Job. Ayoub, dans le Coran. Un saint homme, un prophete noble et genereux. Dieu l'aimait beaucoup, Ayoub Job. Et pour prouver a Satan combien Ayoub Job etait fidele, Dieu a accepte qu'il subisse tous les malheurs possibles. Et Dieu a gagne son pari. Ayoub Job a tout perdu : ses richesses, sa femme, ses enfants, son betail, mais il a continue de croire. Et Dieu lui a rendu sa famille, et meme un peu plus. N'empeche, les premiers, ils etaient morts, et bien morts. Personne ne parle d'eux. On ne connait meme pas leurs noms.A PROPOS DE L'AUTEURProfesseur de litterature contemporaine a l'Universite catholique de Louvain (UCL) et d'histoire contemporaine a l'IHECS, Vincent Engel a ecrit de nombreux essais, romans, nouvelles ou pieces de theatre. Il est aussi critique litteraire et chroniqueur ; a ce titre, il a collabore avec Le Soir, Victoire (supplement hebdomadaire du Soir) et Mint en radio. Depuis 2014, il collabore avec La Premiere, en tant que chroniqueur au sein de l'equipe de l'emission CQFD.Chez Ker, il est l'auteur de nombreuses pieces de theatre, d'un essai ainsi que de plusieurs romans, comme Alma Viva, Mon voisin, c'est quelqu'un, Raphael et Laetitia, Les Diaboliques et Et dans la foret, j'ai vu. Il a egalement participe aux recueils collectifs Le peuple des lumieres, dans lequel une quinzaine de voix majeures de la litterature francophone aident un public adolescent a mieux comprendre le monde qui les entoure a travers la fiction ainsi qu'a L'heure du leurre, ouvrage consacre au populisme et a la demagogie.