La femme brouillon

  • La Contre Allee
  • 2017
  • 96
  • BE
  • Udgave er ikke defineret
  • 9782917817933
0

Le meilleur moyen d'eradiquer la mere parfaite, c'est de glandouiller.Le terme est important car il n'appelle a aucune espece de realisation, il est l'ennemi du mot concilier. Car si faire vA u d'inutilite est deja courageux dans notre societe, pour une mere, c'est la subversion absolue.Le jour ou je refuse d'accompagner pere et bebe a un dejeuner dominical pour trainer en pyjama toute la journee, je sens que je tiens quelque chose.&quote;J'ai ecrit ce texte pour frayer mon propre chemin parmi les discours dominants sur la maternite. J'ai aussi voulu temoigner de mes propres contradictions, de mon ambivalence dans le rapport a la norme, la tentation d'y ceder. Face a ce moment de grande fragilite et d'immense vulnerabilite, la societe continue de vouloir produire des meres parfaites. Or la mere parfaite fait partie des Grands Projets Inutiles a denoncer absolument. Il m'a paru important de me positionner clairement en tant que feministe parce que je veux donner un eclairage politique a mon experience intime.J'ai voulu un texte court. Plus que jamais, j'avais envie de tranchant, d'aigu, et surtout pas d'une langue enrobante ou maternante.&quote;Amandine DheeUn recit de vie feministe qui aborde le theme de la maternite sur un ton incisif et criant de verite !EXTRAITL'employe de la mutuelle s'etonne que je ne connaisse pas la duree du conge auquel j'ai droit, comme si ma vie n'avait ete qu'une longue preparation a la maternite. S'imagine-t-il que les femmes se retrouvent dans des grottes a la nuit tombee pour echanger ces informations ? Croit-il que ce soit naturel pour moi ?Il y a toujours un moment ou on rappelle a une femme le sens profond de son existence : procreer. Toujours un ami, une tante, un dentiste pour lui rappeler qu'elle n'a pas encore d'enfant. Et la voila sommee de se justifier. Soupconnee de souffrir secretement d'une carence de maternite ou de transferer son amour maternel sur un chat.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEAmandine Dhee parle ici tout a la fois de la joie de rencontrer son enfant et de la facon de se cramponner a l'essentiel une fois retombee sur [ses] pattes . L'eveil politique, la creation, et surtout rester une femme brouillon . Le livre, lui, est pleinement accompli. - Catherine Painset, La Voix du NordUne echographie truculente des aleas de la maternite ! On n'a jamais autant adore ces meres brouillons et imparfaites ! - La librairie des editeurs associes a ParisUn livre qui pose un regard decapant, drole et intelligent sur la grossesse, voila qui ne se refuse pas, quel que soit son age ! - Cathulu, BabelioA PROPOS DE L'AUTEURAmandine Dhee est nee en 1980 a Lille, faisant vraisemblablement la joie de son entourage.Elle etudie et ensuite fait un vrai travail.Elle partage ses mots a de nombreuses scenes ouvertes.Elle cherche les oreilles des autres en theatre de rue.Elle constate avec effroi que l'envie de triturer les mots prend de plus en plus de place...